Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/02/2011

Conférence Berlin-Afrique Jazz Bamiyan

1885
L'Europe se partage le continent africain


En ce jour prend fin la conférence de Berlin sur le partage de l'Afrique noire.

Convoquée le 15 novembre 1884 à l'instigation du chancelier de Prusse Otto Von Bismarck, la conférence de Berlin s'achève. Les 14 pays européens présents et les Etats-Unis mettent un terme aux conflits coloniaux qui enveniment le continent africain en se le partageant. Le roi des Belges, Léopold II, obtient le Congo à titre personnel. La Grande-Bretagne renonce à ses prétentions sur ce territoire et assoit son hégémonie sur un axe allant du Cap jusqu'au Caire. La France se voit attribuer toutes les terres au sud du Sahara et l'Allemagne, l'Afrique de l'Ouest. La conférence de Berlin décide aussi de la libre circulation des navires marchands sur les fleuves Congo et Niger. 

 

Léopold II se voit confirmer la possession à titre privé d'un vaste territoire baptisé État indépendant du Congo. Il en profitera pour augmenter son pouvoir et sa richesse personnel mais fit très peu pour le peuple congolais voué à la pauvreté et à l'ignorance.

1917
Le premier enregistrement de Jazz


Le jazz naît officiellement grâce à l’enregistrement de « Livery Stable Blues » par « The Original Dixieland Jazz Band ». En fait, ce groupe de musiciens blancs enregistre à Chicago une musique née dans la société noire de la Nouvelle-Orléans à l’aube du vingtième siècle. Les premiers enregistrements de musiciens noirs apparaîtront en 1922. Souffrant à sa naissance d’une image négative à cause de ses origines, le jazz trouvera ses lettres de noblesse et influencera tous les genres musicaux occidentaux du vingtième siècle.


« The Original Dixieland Jazz Band ».
2001
Destruction des statues ( Bamiyan )


Le mollah Mohammed Omar, chef des Taliban, le parti au pouvoir dans la majeure partie de l'Afghanistan, promulgue un décret déclarant toute statue comme faisant insulte à l'islam et ordonne la destruction, malgré le tollé international, de toutes les statues du pays, dont celles des deux Bouddhas géants de Bamiyan. Sculptés dans une falaise au Ve siècle, le plus grand des deux mesure 53 mètres, le second 37. Contrairement à la plupart des Bouddhas, représentés assis en tailleur, ceux-ci se tiennent debout.

 

[source Alcide]



Commentaires

Monsieur,
je vous écris en rapport avec le thème exploité dans votre blog. Je suis à la recherche de certains faits historiques avérés et vous demande si je peux me permettre de citer vos notes dans mon document qui sera bientôt publié.
D'avance merci,
FB

Écrit par : Fumu BIPE | 29/03/2012

Merci Fumu BIPE de votre intérêt. Utilisez comme bon vous semblera les éléments de l'Histoire qui appartiennent à tous. Contrairement à Alcide, chez qui j'avais lu cette note, et qui ne semble pas aimer que l'on utilise "son" travail comme elle le prétend... les Faits de l'histoire sont Notre patrimoine commun. Bonne journée à vous. Amicalement, Michel ( consultez aussi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9rence_de_Berlin une note très documentée et http://www.deutsche-schutzgebiete.de/afrikakonferenz.htm )

Écrit par : Michel Courtois-Denis | 29/03/2012

Les commentaires sont fermés.