Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/01/2011

Haine-Waimangu Gandhi "Dimanche sanglant"

1901
Découverte du plus grand geyser du monde

Peinture d'Arthur Illes

Le docteur Humphrey Haines découvre à Waimangu, au nord de la Nouvelle-Zélande, le plus grand geyser du monde. D'une hauteur de 450 mètres, il est apparu après que le Mont Tarawera soit entré en éruption, en 1886. Waimangu, qui signifie "eau noire" en langue maori, entre en activité tous les quatre ans pendant 36 heures en crachant à plus de 400 mètres des pierres et de la boue noire. Après une violente explosion en 1917 qui provoquera la mort de 4 personnes, le geyser se tarira à tout jamais.


Photo 1917 violente explosion (RG Marsh)

1948
Assassinat de Gandhi


Le "père de la nation indienne" est assassiné de trois balles par l'extrémiste hindou Nathuram Godse lors d'une prière publique. Godse reproche à Gandhi d'être trop favorable à la cause des indiens musulmans.
Durant 78 ans, Mohandas Karamchand Gandhi, dit le Mahatma Gandhi (Mahatma signifiant "Grande Âme"), aura professé la non-violence radicale, "l'ahimsa" et la résistance passive contre l'occupant britannique. Gandhi avait choisi de faire entendre sa voix par le jeûne politique jusqu'à obtenir satisfaction de ses revendications. Deux millions d'Indiens assisteront à ses funérailles.

1972
Drame en Irlande du Nord

Émeutes du « dimanche sanglant »

Une marche en faveur des droits civiques des catholiques tourne au drame à Londonderry (Irlande du Nord), alors que 13 manifestants tombent sous les balles de l'armée britannique. La manifestation illégale avait rassemblé 20,000 catholiques qui protestaient contre la politique britannique d'internement de suspects de l'Armée républicaine irlandaise (IRA) sans procès.



Cet événement est maintenant connu sous le nom de « dimanche sanglant ».

merci l'internaute et Alcide

http://www.linternaute.com/histoire/jour/30/1/a/1/1/index...

et vivement ce soir pour la victoire des handballeurs français à Malmö...

 

Les commentaires sont fermés.