Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/01/2011

Académie française Salon de l'Automobile Amin Dada

1635
Naissance de l'Académie Française

Le cardinal de Richelieu

Le cardinal de Richelieu pour avoir une plus grande main mise sur les gens les plus importants à l'époque à fonder " les amis des lettres françaises " et en tire un nouveau prestige. Ce jour, il érige le petit groupe en une académie dont il devient le protecteur. C'est l'Académie française. Le nombre d'académiciens est fixé à quarante. Parmi les plus influents du jour, il y a Vaugelas, Séguier, Voiture... De nos jours l'Académie française existe toujours, il y a toujours 40 membres et lorsqu'un membre décède ou se retire, les autres membres élisent un remplaçant. Le rôle de l’Académie française est de veiller sur la langue française. , elle agit pour en maintenir les qualités et en suivre les évolutions nécessaires. Elle en définit le bon usage.
Elle le fait en élaborant son dictionnaire qui fixe l’usage de la langue, mais aussi par ses recommandations et par sa participation aux différentes commissions de terminologie.

L'Académie française

1901
À Paris, naissance du salon de l'auto.
  


Ouverture du premier Salon de l'automobile et du cycle au Grand Palais.
Il fût en effet le premier salon de l'automobile au monde à voir le jour.
L’automobile est encore accompagnée par le vélo.

Stand Audibert et Lavirotte au premier Salon de l'Automobile

1971
Idi Amin dépose Milton Obote et devient Président de l'Ouganda.


Le boucher de l’Afrique

Idi Amin Dada Oumee est un militaire et chef d'État ougandais au pouvoir entre le 25 janvier 1971 et le 11 avril 1979.
Il a laissé l'image d'un dictateur fou, violent et sanguinaire.
Après avoir appris qu'Obote planifiait de l'arrêter pour détournement de plusieurs millions de dollars des fonds de l'armée, Amin Dada prend le pouvoir par un coup d'État le 25 janvier 1971, alors qu'Obote assiste à un sommet du Commonwealth à Singapour.

Cependant, peu de temps après avoir pris le pouvoir, il installe un dénommé "State Research Bureau" qui se révèle n'être qu'une variante ougandaise d'escadrons de la mort pour pourchasser et assassiner les supporters d'Obote Les chefs militaires qui n'ont pas soutenu le coup d'état sont exécutés. Amin Dada révele sa cruauté : beaucoup sont décapités, une trentaine d'autres meurt après que de la dynamite ait été jetée dans leur cellule.

A partir de 1974, la terreur s'accroît. Le régime se lance dans une chasse paranoïaque à tous ceux qui selon lui, peuvent menacer le régime. À partir de 1975, Idi Amin Dada s'auto-proclame Maréchal, puis président à vie. Cette année-là devant les médias, il se met en scène sur une chaise à porteurs, obligeant des hommes d'affaires occidentaux à le promener. C'est la folie.

MerciAlcide

Les commentaires sont fermés.