Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/12/2010

Musset

1810
Naissance d' Alfred de Musset, poète



Alfred de Musset est un poète, auteur dramatique et romancier français.
Il a dix-neuf ans lorsqu'il publie son premier recueil de poèmes, Contes d'Espagne et d'Italie (1830
Il n'a pas vingt ans qu'on l'invite aux cénacles romantiques, comme celui de Charles Nodier, où il lit ses Contes d'Espagne et d'Italie en 1830, où il fréquente Alfred de Vigny, Sainte-Beuve et Victor Hugo. Il fréquente aussi de jeunes bourgeois argentés dont la vie n'est qu'une succession de fêtes: avec eux, Musset fait preuve d'un talent singulier pour les excès d'alcool, de jeu et de débauche sexuelle.

De 1833 à 1834, il est l'amant passionné de George Sand, avec laquelle il part en Italie et qui lui inspire Lorenzaccio, drame romantique qu'il écrira en 1834. Il publie alors les Contes d'Espagne et d'Italie. Mais Musset tombe malade et George Sand devient la maîtresse de son médecin. Il rentre à Paris, où il fait jouer des comédies : Le Chandelier, On ne badine pas avec l'Amour, Il ne faut jurer de rien qui sont restées au répertoire du Théâtre-Français ; il écrit également des nouvelles en prose et la Confession d'un enfant du siècle, son unique roman, dédié à George Sand.

Il reçoit la Légion d'honneur le 24 avril 1845, en même temps que Balzac, et est élu à l'Académie française en 1852. Il meurt le 2 mai 1857, quelque peu oublié.

1844
L'anesthésie

pratiquée pour la première fois

L'anesthésie est pratiquée pour la première fois en dentisterie alors que le docteur Horace Wells, sous l'influence d'un gaz hilarant, subit l'extraction d'une dent aux mains du docteur John Wells.


L'anesthésie n'a pas le résultat escompté parce que le gaz n'a pas été combiné à de l'oxygène...


1892
Naissance de John A. Larson


   
John A. Larson est un psychologue canadien,
En 1921, alors qu'il était à l'emploi du Service de police de Berkeley, en Californie, il a construit ce que bon nombre considère à être l'appareil original du détecteur de mensonge lorsqu'il a ajouté l'item de la fréquence respiratoire à celle de la pression sanguine. Il a nommé son instrument le "polygraphe", un mot provenant de la langue grecque et signifiant "plusieurs écrits" parce que l'instrument avait la capacité de lire plusieurs réponses psychologiques en même temps et de documenter ces réponses sur un tambour rotatif de papier fumé. Utilisant son polygraphe, John A. Larson était la première personne à mesurer et à enregistrer continuellement et simultanément le rythme cardiaque, la pression sanguine et les variantes respiratoires d'une personne lors d'un interrogatoire. Son polygraphe a été largement utilisé, et avec beaucoup de succès, dans les enquêtes criminelles.
 

 

MerciAlcide


Les commentaires sont fermés.