Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/05/2010

Divers


1943
Fin de l’insurrection générale des 60 000 survivants du ghetto de Varsovie


Soixante mille juifs survivants du ghetto institué par les Allemands en 1940 pour regrouper la population juive se soulèvent le 19 avril contre les nazis. Faiblement armés et abandonnés à la fois par l'armée soviétique et par la résistance polonaise non juive, les insurgés engagent une lutte désespérée contre des chars et une artillerie lourde. Ils résistent près d'un mois à la contre-attaque menée par les Allemands, défendant chaque maison. C'est le 16 mai seulement que la révolte est écrasée. 7 000 d'entre-eux mourront les armes à la main, les autres seront dirigés vers les camps d'extermination et le ghetto est entièrement rasé.

1975
Une femme au sommet de l'Everest


Avec son mari, elle s'attaqua aux plus hauts sommets du Japon (le Mont Fuji entre autres) pour s'intéresser ensuite aux Alpes avec notamment une ascension du Cervin en Suisse.
Junko devint rapidement célèbre et réputée au Japon pour ses qualités en tant qu'alpiniste. Au début des années 1970, le journal Yomiyuri Shimbun et Nihon Television décidèrent d'organiser une expédition exclusivement féminine dont le but était d'atteindre le sommet de l'Everest
Junko, qui décrocha ainsi le ticket pour l'aventure népalaise.
L'aventure faillit tourner à la catastrophe lorsqu'une avalanche ensevelit l'ensemble du campement. Les Sherpa et les femmes réussirent à s'extraire. Junko perdit connaissance mais fut sauvée par les guides népalais. Encore plus déterminée qu'avant, elle prit la tête du groupe. Le 16 mai 1975, 12 jours après l'avalanche, Junko atteint en premier le sommet de l'Everest.
En 1992, elle fut la première femme à compléter les Sept Sommets

1978

Le corps de Charlie Chaplin est retrouvé dans un champ en Suisse, trois mois après le vol de son cercueil, au cimetière de Corsier-sur-Vevey.

1718
Invention de l'ancêtre de la mitralleuse

En 1718, cependant, James Puckle dépose un brevet protégeant un canon de défense. Cette pièce au calibre d'environ trois centimètres, longue de près d'un mètre emploie des barillets préchargés à onze chambres et tire soixante trois coups en sept minutes, soit trois fois plus vite que le mousquet d'un très bon fantassin. Destinée à offrir aux bâtiments de guerre un moyen de lutte contre les abordages, l'arme n'est cependant jamais réellement déployée ni même employée. L'idée reste en sommeil jusqu'en 1862.

Complicité d'Alcide. Mcd

Les commentaires sont fermés.